A quelques jours des vacances, alors que les acteurs de notre bonne vieille ligue 1 préparent leurs valises pour Rio, très peu, Rion ou Riyad, Francis Gillot a lui la tête dans les cartons. La faute à un retour au bercail inattendu du castillan de la Castellane, prêt à squatter un banc qu’il a eu peu l’occasion de fréquenter tout au long de sa carrière. Robert Parker a tranché, et la note du natif de Villers-Sire-Nicole ne dépasse pas la moyenne. Si certains déclarent : « qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse », il semble qu’un joli tonneau de 41 ans d’âge soit toujours plus sexy qu’une bouteille plastique. Qui se priverait d’une telle expérience de terrain ? Le Elie Baup du riche, embrassera-t-il le destin de l’homme à la casquette, voguant de Bordeaux à Marseille en passant par Saint-Etienne puis Canal +, faisant un détour par la case fraude fiscale ? C’est tout le malheur qu’on ne lui souhaite pas.

Image

Hasard des quartiers riches de la perle d’Aquitaine, Francis Gillot avait, à son arrivée, emménagé dans la luxueuse résidence située dans le quartier Caudéran que Zizou occupait lors de son passage à Bordeaux. Des cheveux de l’idole de Madrid avaient alors été retrouvés par la femme de ménage de Francis Gillot qui avait par la suite tenté de les vendre sur E-bay (Voir : Une femme de ménage bordelaise fait fortune sur E-Bay). Ce qui mit la puce à l’oreille de la rédaction de Sud-Ouest fut le tweet posté ce dimanche par l’entreprise de déménagement Les Déménageurs Bretons, pourtant réputée pour sa discrétion. (Voir : Tellement discrets, deux déménageurs pris pour des cambrioleurs et tués de sang froid)

Toujours selon Sud-Ouest, Zinedine Zidane aurait fait de cette résidence une condition sine qua none pour envisager un retour chez les girondins. Et c’est Bixente Lizarazu, qui donne actuellement des cours de surf à Christian Jeanpierre sur la côte landaise en vue de la coupe du monde au Brésil, qui s’est chargé d’annoncer la nouvelle à l’ancien joueur du FC Montauban. Liza aurait déclaré à son ancien collègue de Téléfoot, David Astorga, « Comment a-t-il pris la nouvelle ? Imagines la tête de Christophe Jallet en apprenant que Daniel Alves a réservé trois jours au Bristol pour le week-end de l’Ascension. »

On a beau prôner une certaine dose d’humanité dans le football, le constat d’échec est indéniable. Pour le millésime 2013-2014 on pencherait plus pour une piquette de fin de tableau qu’un grand cru (bien) classé. Si la coupe était belle l’an passé face à Evian, elle est pleine cette année. Un lendemain de cuite qui s’éternise toute une saison. Il est loin le temps des Zidane, Lizarazu, Duggary, Witschge, de l’épopée européenne de 1996, elle est oubliée l’époque de l’équipe du Président, des Gourcuff et Chamakh, et leur beau parcours en Ligue des Champions. Depuis 2010 c’est bouillie bordelaise. Le temps est devenu maussade dans l’estuaire de la Gironde. Francis s’est empêtré dans une situation inextricable, il navigue à vue, et force est de constater que le Gillot de sauvetage, qui avait fait ses preuves à Metz, à Lens puis Sochaux n’est plus étanche. Une 7eme place, pas de trophée, et donc pas de coupe d’Europe l’an prochain. Difficile de rivaliser avec les gros. Une saison de plus sur le banc girondin n’aurait choqué personne, mais voilà, le monsieur coup-franc du Parc Lescure frappe à la porte, et qui oserait ignorer l’appel du génie ? Un prophète en son pays qui dispose d’un C.V et d’un carnet d’adresse digne des pages jaunes. Malgré l’inexpérience managériale, difficile de le laisser filer. La maison girondine a besoin de redorer son image. Qui d’autre qu’un produit de la maison pour tenter de donner un nouvel élan à ce club historique ?

D’après une source interne à la DICOM (Délégation à l’information et à la communication), le Ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, et Alain Juppé, Maire de Bordeaux, devraient accueillir le prodige français sur le tarmac de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, ce mercredi. Pour mémoire, le retour de Zidane dans le chef-lieu du département de la Gironde avait été l’un des principaux thèmes de campagne d’Alain Juppé, élu pour la quatrième fois, au premier tour des élections municipales. D’autres sources proches du dossier ont évoqué un retour de l’enfant du pays, afin d’obtenir davantage de visibilité à l’horizon de la coupe du monde. En effet, une arrivée avant le 13 mai, date de l’annonce des 23 par Didier Deschamps, laisserait entrevoir une petite chance au natif de Marseille de rallier Rio, à l’instar de Djibril Cissé, qui lui ne devrait pas quitter l’île de beauté. Enfin, certaines informations ont fuité du monde normalement très fermé des agents de joueurs. Le retour de Fabien Barthez aurait été évoqué pour remplacer un Carrasso grossissant. En conversation avancée avec le néo-coach bordelais, Paul Pogba aurait également été aperçu chez un caviste à deux pas de l’opéra national de Bordeaux.

Bilan de la partie de Destin, le jeu de la vie : diplômé avec mention, ça se passe bien à Bordeaux, en trois ans tu remportes une coupe de France, une coupe de la Ligue et tu qualifies Bordeaux pour la ligue des champions en finissant deuxième à 2 points de Paris, tu as fait tes preuves façon Laurent Blanc certes, mais tu as l’avantage d’avoir déjà squatté le banc de Madrid en tant qu’apprenti, tu signes donc à la Juve, en remplacement de Rudi Garcia qui n’aura pas réussi à insuffler sa grinta romaine dans un vestiaire convoité par Andrea le magnifique, mais malheureusement ton image est ternie par une affaire de dopage datant de 1998 qui te rattrape, tu dois démissionner et le monde du football te tourne le dos, seule l’AS Cannes, t’ouvre ses portes, outre-Pyrénées Carlo Ancellotti qui a réalisé le triplé Coupe, Championnat, Ligue des Champions, 6 années de suite, finit par décéder en pleine séance vidéo, tu es appelé par Florentino Perez Junior, qui tente un coup de poker en te propulsant sur le banc madrilène, tu fais jouer tes 4 fils et te permets même quelques entrées furtives en fins de match et remportes la coupe du Roi, monarque qui t’anoblit le soir même. A 75 ans, sénile, tu te vois proposer l’équipe de France. La génération 2025 est turbulente, tu te fais marcher dessus, insulter, et tes coups de boule n’ont plus la vigueur de 2006. Éliminé au premier tour de la coupe du monde en Nouvelle-URSS, tu te retires de la scène footballistique avec un de ces discours dont tu n’as jamais révélé le secret.

M.R

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s